Leigh Carter & LSBU

Interview de Leigh Carter, Fassi UK Ltd :

Pourquoi avez-vous choisi, en tant que directeur général de Fassi UK Ltd, de collaborer avec LSBU ? 
Dès les premiers contacts avec Daniel, j’ai été séduit par l’enthousiasme affiché envers le projet. La présentation des concepts initiaux que les étudiants ont faite à Giovanni et à moi-même était vraiment très professionnelle et, ce qui est le plus important, nous a donné l’impression que le calendrier était entre de bonnes mains. Avec un grand sérieux, chaque cliché a été planifié à l’avance (ceci incluant toute une liste d’équipements) et c’est ce qui a permis la perfection de chaque prise, une fois en Italie. Sur place, la manière de la SBC de travailler ensemble m’a particulièrement impressionné, moi qui n’étais là qu’en simple observateur.
Même si chaque étudiant était responsable de l’exécution de ses propres projets, j’ai été épaté de voir que tous s’entraidaient pour placer les lumières, régler les machines à fumée, etc., n’hésitant pas à travailler tard le soir afin que chaque prise soit un succès. L’énergie intarissable de Daniel dans sa manière de guider et de motiver ses élèves a permis d’assembler le tout brillamment. C’est toujours un plaisir de voir une vraie équipe au travail, avec un leader naturel aux commandes. Le résultat final est un calendrier avec de superbes photos originales qui a permis de placer le concept de « Crane Art » à un niveau toujours plus haut.

Étant donné les collaborateurs passés du projet Fassi Crane Art, comme par exemple les écoles de photographie italienne, espagnole et sud-africaine, était-ce pour vous important que le calendrier s’inspire à présent de la culture et de l’iconographie anglaise?
Nous voulions effectivement que le calendrier prenne une nouvelle direction artistique, différente de celle prônée par les écoles précédentes qui privilégiaient les techniques de post-production, en favorisant cette fois des techniques de retouche « sur l’appareil ». Le concept à la base du calendrier était de faire voir les grues in situ, tout en montrant la grandeur du site de production, de célébrer leur technologie à la pointe et leur beauté esthétique. Ceci a été brillamment obtenu grâce à l’exploitation du concept de « Britishness », avec l’utilisation, entre autres, des couleurs du drapeau anglais (Dancing Cranes - « Grues dansantes »), la projection d’une vue de Londres sur les murs de l’usine (Fassi in London - « Fassi à Londres ») ou encore les symboles de Londres peints en lumière (Drawing like Picasso - « En dessinant comme Picasso »).

Pensez-vous que le calendrier sera bien reçu par les clients de Fassi ? Si oui, pourquoi?  
Bien sûr. Le calendrier utilise de vraies grues et évoque des lieux célèbres, mais il révèle une beauté esthétique qui, quoique présente depuis toujours, n’était peut-être pas évidente dans l’activité quotidienne de production des grues. Par exemple, l’utilisation en arrière-plan de la célèbre pancarte Fassi d’autoroute, dans Fassi has arrived - « Fassi est arrivé » , crée une image sublime où les grues sont les vraies vedettes. Je crois que c’est ce qui sera à la base de son succès.

Fassi Gru S.p.A. - Fabricant de grues articulées depuis 1965

Fassi Gru est numéro un sur le marché parmi les producteurs italiens. Sa gamme de produits et le nombre de ventes de grue la place en tête parmi les producteurs mondiaux de grues hydrauliques.

Sa capacité de production est de près de 12 000 grues par an. L'ensemble de la gamme est exporté et distribué dans le monde entier pour une distribution rapide et étendue. Du Canada à la France, du Royaume-Uni à l'Australie, le professionnalisme Fassi a pour objectif de satisfaire les différentes exigences du marché, souvent aux conditions géographiques et économiques spécifiques de chaque pays.